Les garants

rouage
Les garants, tous membres du GREC, s’y engagent à double titre.

Ils ont un rôle collégial

Le collège des 21 garants du GREC a pour mission de veiller à maintenir son esprit d’origine  et ses valeurs fondamentales : mise en relation des adhérents, partage d’expérience, convivialité, entraide, volonté d’imaginer et de concevoir des projets communs, mais aussi travail de qualité en amont, pendant, et en aval des réunions, capitalisation des travaux, maintien de la mémoire…
Ce collège sert systématiquement de référent pour chaque décision structurelle du GREC. Si nécessaire, il épaule le conseil d’administration et le bureau pour telle ou telle décision fonctionnelle du GREC.
Le conseil d’administration doit comporter au moins 8 garants.

Ils ont aussi un rôle individuel

Chaque garant a pour rôle de recevoir chaque personne qui le sollicite parce qu’elle souhaite adhérer au GREC.
Lors de cet entretien, le garant présente le GREC, son esprit, ses valeurs, son fonctionnement et répond à toutes questions, sur le GREC lui-même et sur la profession en général. Jusqu’à présent, il ne peut opposer de veto à l’adhésion.
Chaque garant, lors de l’entretien individuel, s’attache à faire en sorte que la dynamique construite et développée au sein du GREC depuis l’origine se propage et se pérennise.

  • Il explique les deux niveaux d’accès au site du GREC (selon qu’on est adhérent ou pas), ainsi que la visibilité de la fiche individuelle (selon qu’on est installé ou pas) et montre comment modifier sa fiche et envoyer un IntraGREC.
  • Il recommande l’inscription sur le forum de discussion du site.
  • Il précise que, en cas d’absence, d’indisponibilité, de démission d’un garant, les personnes qui l’ont rencontré en amont de leur adhésion sont absolument libres de solliciter ou pas un autre garant.
  • Il signale que lorsqu’un courant de sympathie se crée entre le nouvel adhérent et son garant, il n’est pas rare qu’une relation de tutorat informel se mette en place.
  • Il rappelle que le montant de l’adhésion de la première année est calculé au prorata temporis des mois entiers restant à courir jusqu’à la fin de l’année civile. Il insiste sur la nécessité, lors des renouvellements ultérieurs de cotisation, de répondre dès le premier appel du trésorier, afin de limiter les tâches bénévoles de suivi et de comptage.
  • Enfin il vérifie que le dossier est complet.

Commentaires fermés