Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
Pascale MALEVERGNE
27 février 2019
La Retirada : récits, empreintes, oublis ?

La Retirada : récits, empreintes, oublis ?

Les Écrivains-Conseils® d’Occitanie travaillent à un projet d’écriture pour s’associer aux commémorations qui marqueront cette année les 80 ans de la Retirada. Leur intention : rassembler des témoignages de descendants des républicains espagnols pour rédiger des portraits sensibles qui laissent apparaitre les traces laissées dans les familles par le vécu de cet exil.

Il y a 80 ans, la Retirada

En février 1939, après la chute de Barcelone, des centaines de milliers de républicains espagnols ont fui les persécutions franquistes en traversant les Pyrénées dans des conditions inhumaines. Cet exode massif, connu sous le nom de Retirada, n’a été que le début de leurs épreuves. La désillusion les attendait en effet à leur arrivée en France : arrestations, séparation des familles, enfermement et conditions de vie précaires dans les camps.

Pour les familles restées en France et les associations de réfugiés espagnols, cette année 2019 est un anniversaire important, qui verra l’organisation de nombreuses manifestations de commémorations, 80 ans après cet évènement.

Qu’est devenu le récit 80 ans plus tard ?

En tant que biographes, installées depuis plusieurs années en région occitane, nous avons toutes recueilli des récits de la Retirada, que ce soit par les personnes qui l’ont directement vécue ou par leurs descendants. Et nous avons toutes constaté que si, dans certaines familles, la mémoire en a été conservée et transmise, dans d’autres ce récit n’a pas été fait.

Pourtant, depuis quatre-vingt ans qu’il a eu lieu, l’exil a laissé une empreinte dans les familles devenues françaises de ces réfugiés, que son histoire ait été transmise ou dissimulée. Dans un cas comme dans l’autre, il a dessiné les contours de la vie des générations suivantes.

Les chemins de la transmission

Fortes de ce constat, nous avons décidé de recueillir les témoignages des enfants et petits-enfants des républicains exilés, non pour qu’ils racontent la Retirada, mais plutôt pour retrouver les chemins suivis par la mémoire à partir des traces laissées par l’histoire personnelle de leurs parents.

Pour mener à bien ce projet, nous avons lancé un appel à témoignages que nous diffusons largement et nous avons élaboré une trame qui nous servira de guide pour les entretiens. Nous regrouperons les portraits ainsi réalisés dans une publication.

Ce projet, mené par le GREC d’Oc, est une belle occasion de mettre l’écrit, et notre savoir-faire en la matière, au service du travail de mémoire dans une région où le souvenir de ces évènements est toujours vivace.

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Vie associative Groupes régionaux GREC d'Oc
Consultez également
Quelques bonnes raisons pour organiser un Forum du GREC

Quelques bonnes raisons pour organiser un Forum du GREC

Organiser un Forum, c’est, bien sûr, tout ce que l’on peut imaginer : du temps, de l’énergie,...

Marie BERNARD
8 novembre 2018
Construction d'un nouveau site

Construction d'un nouveau site

Communiquer aujourd’hui inclut nécessairement la dimension numérique et justifie bien souvent la...

Pascal DELUGEAU
24 octobre 2020
Une occasion de renforcer les liens

Une occasion de renforcer les liens

Dans la situation critique et complexe que nous vivons depuis le début de l’épidémie Covid-19,...

Marie-Odile FLAMBARD
22 mars 2020
La commission Évènements du GREC

La commission Évènements du GREC

L’un des objectifs du GREC est de promouvoir la profession d’Écrivain-Conseil® et d’aider ses...

Peggy LELIÈVRE ESPÉRON
17 août 2019
Un salon des séniors réussi en Occitanie

Un salon des séniors réussi en Occitanie

Des membres du GREC d’Oc et du GREC Méditerranée se sont retrouvés pour une première...

Pascale MALEVERGNE
11 avril 2019
Le printemps du groupe régional Midi-Pyrénées

Le printemps du groupe régional Midi-Pyrénées

Le groupe régional Midi-Pyrénées était en sommeil depuis quelques mois. Il va reprendre du...

Pascale MALEVERGNE
10 février 2018